Damien Leclerc, est un ancien stagiaire de la formation brasseur de bière et de boissons
fermentées financé par France Travail de décembre 2023 à Janvier 2024.
Aujourd’hui il raconte son parcours via une interview afin de pouvoir aider les personnes
intéressées par cette formation.


Vous avez choisi de suivre la formation brassicole de l’ENILV en décembre 2023.
Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?
J’ai eu l’opportunité de rejoindre la première session de cette formation.
Étant professionnel du vin, j’ai décidé de suivre la formation brassicole de l’ENILV pour
explorer et approfondir mes connaissances dans l’univers de la bière.
Cela me permettrait également d’envisager une réorientation professionnelle si nécessaire.
Sur le plan personnel, cette formation m’a offert une chance de remettre en question mon
parcours et d’explorer de nouvelles perspectives.
J’ai également pu satisfaire ma curiosité sur les mécanismes et processus de fabrication de
la bière, ainsi que sur toute la filière en amont.


Quels éléments retenez-vous de cette formation et cela a-t-il été utile pour la suite de votre
parcours ?
Pour ma part, cette formation a été extrêmement enrichissante grâce à sa qualité et son
exhaustivité. La force de notre promotion résidait dans le format proposé : l’alternance entre
cours théoriques, visites chez des professionnels de la filière et périodes d’immersion en
entreprise. Cela nous a permis d’avoir une vision globale du métier et des enjeux liés à la
filière brassicole. L’intervenant principal chargé de la partie brassicole est un expert doté de
connaissances techniques très approfondies, qu’il sait partager avec une grande pédagogie.


Quelles sont, selon vous, les qualités requises pour être brasseur ?
À mon avis, les principales qualités requises pour être brasseur sont la rigueur, la précision,
la curiosité, ainsi que la volonté de suivre une formation adaptée.


Pourquoi conseilleriez-vous cette formation à d’autres personnes ?
Je conseillerais cette formation pour sa qualité et son exhaustivité.
Le format hybride, combinant théorie, visites de professionnels et stages en entreprise, est
un véritable atout pour les futurs brasseurs. Il permet d’acquérir une compréhension
complète du métier et des défis de la filière.